"Le voyage pour moi ce n'est pas arriver, c'est partir. C'est la saveur de la journée qui s'ouvre, c'est l'imprévu de la prochaine escale, c'est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose,c'est la curiosité de confronter ses rêves avec le Monde, c'est demain, éternellement demain. Je pars..." Roland Dorgelès

dimanche 12 février 2012

Nonnes, par-delà les cols

Je viens de découvrir un projet original, porté par Caroline RIEGEL, qui a déjà écrit plusieurs livres sur ces différents voyages en Asie. J'avais envie de vous le faire partager, afin que vous puissiez suivre ces aventures hors-du-commun au cours des 6 prochains mois, si le cœur vous en dit!

Parce qu'elle le raconte mieux que moi, voici un extrait du blog, où elle raconte ce projet un peu fou mais tellement humaniste : 


" Nonnes, par-delà les cols est un rêve né de la rencontre d'une voyageuse avec douze femmes en robe rouge, douze nonnes bouddhistes au sourire aussi large que leur générosité. Elles vivent au Zanskar, au nord de la Grande Barrière Himalayenne, dans une vallée indienne à plus de 3500 m.

Au fil du temps j'ai appris leurs langues, leur travail, quelques prières; j'ai partagé leur quotidien, celui des villageois; j'ai enseigné à la nonnerie, à l'école gouvernementale, puis fut impliquée dans divers projets de développement... Au fil des quatre saisons, de nos joies et de nos peines, l'idée d'un voyage a germé dans les têtes et les conversations. Nous allions parcourir l'Inde et le Népal toutes ensemble. Sans trop oser y croire d'abord... jusqu'à l'envie de réaliser un film : "Nonnes par-delà les cols" prit doucement forme.

Grâce à ce voyage/pèlerinage, le regard des nonnes va se nourrir de rencontres, de découvertes, de prières et d’interrogations, pour offrir une lecture « initiatique et bouddhiste » de leur pays, de ses beautés, de ses excès, de ses bouleversements... Je compte sur la diversité de l’Inde, pays d’extrêmes, où se côtoient une modernité à vive allure et des modes de vie et de pensées ancestraux, pour représenter une large vitrine sur le monde.

Caméra au poing, j'essayerai de rendre le regard particulier - à l'unisson - de onze nonnes bouddhistes au caractère et à la vie remarquables. Elles ont entre 25 et 75 ans ; plus aucune jeune n’est venue les rejoindre depuis longtemps, car elles n’ont pas d’école. Leur vie et leur destin sont intimement liés par leur religion, ses préceptes et l'amitié. Pour la première fois, elles vont découvrir ensemble le monde par-delà la Grande Barrière Himalayenne.

C’est parce que ces femmes, leur sérénité, leur spontanéité, leur joie, l'harmonie et le profond respect qui les lie m’ont tant marquée qu'est née cette volonté de leur donner la parole, d'approfondir leur regard et leur relation à l'univers. Mais j'espère surtout qu'un film aidera à développer et financer leur accès à l'éducation, actuellement assuré par Lekshe Tsomo."


J'ai entendu Caroline RIEGEL parler de son projet à la radio (interview disponible ici) et je me suis complètement laissée embarquer par son histoire. J'ai hâte de suivre au jour le jour ce périple de nonnes indiennes à la découverte de leur pays. 

Ce projet fait terriblement écho à toutes ces personnes, indiennes, laotiennes, birmanes... rencontrées au cours de mon voyage, que j'ai découverte avides d'anecdotes, de photos, de leur propre pays, voire de leur région même. Cette liberté que nous avons, d'avoir le droit et les moyens de partir dans n'importe quel pays du globe ou presque, les laissait souvent perplexes, rêveurs... Chaque tranche de vie racontée, chaque photo montrée était un pas de plus pour eux vers la connaissance de leur pays et l'ouverture aux nations voisines. 


C'est cette émotion qui m'a saisi en l'écoutant ; 
j'ai hâte de la prolonger en les suivant à travers l'Inde :)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire